Version imprimable

D’où viens-tu âme des lieux ?

Parfois saisis par la beauté d’un site,
Nous demandons, curieux :
D’où nous viens-tu donc, toi qui nous invites,
Belle âme de ces lieux ?

Et Lascaux répond : de ma Préhistoire,
D’animaux en cavale ;
Et Lourdes : de ma source en offertoire
Aux prières mariales ;

Et Carnac, Kermario, Le Menec :,
De nos landes aux menhirs ;
Et sur le fleuve Aulne Landévennec :
Des bois et souvenirs ;

Et Germigny-des-prés, de l’oratoire
Aux douze-cents années ;
Et Maguelone : d’un doux promontoire
Sur Méditerranée ;

Et répond Notre-Dame de Paris
De Foi et de cité ;
Et cette blanche abbaye de Fleury,
De ma force et clarté ;

Et toi Sète au cimetière marin :
De ma paix sur les eaux ;
Et le mont Saint Michel fort et serein :
Pyramide des flots.

À toutes ces beautés se repaît l’homme
Frôlant alors les dieux
C’est alors que le cœur sort de son somme
Que naît l’âme des lieux.

© Patrick Naudin-Macliffe
Précédent